Smartphone pliable le blog nouvelle génération

Bienvenue sur le blog de la nouvelle génération de smartphones pliables !

La marque coréenne confirme la présentation de son téléphone mobile à écran pliable le 20 février lors de la conférence que tous les fans de téléphonie suivront

C’est officiel. En plus de la nouvelle génération de Galaxy S10, la marque coréenne profitera de la conférence Unpacked du 20 février à San Francisco pour communiquer sur son premier téléphone mobile pliable. Le fabricant sud-coréen a confirmé l’information ce lundi 11 février par l’intermédiaire d’une vidéo publiée sur Twitter dans laquelle apparaissent plusieurs éléments courbés tutorés du message ‘ The Future unfolds ‘ ‘ unfold ‘, que l’on peut traduire par ‘ le futur se déplie ‘. La firme devrait donner de nouveaux renseignements sur ce célèbres téléphone mobile compétente pour se déplier pour offrir une surface d’affichage digne de celle d’une tablette. Son modernes terminal et sa date de sortie peut être révélées pour l’occasion. Mais sa vente devrait intervenir dans les semaines à venir dans l’année afin de ne pas éclipser le lancement des trois nouveaux Galaxy S10 pour le dixième anniversaire de la gamme. L’événement sera à suivre en direct avec notre envoyé particulier in situ. Au Bill Graham Civic Auditorium de San Francisco, la marque coréenne espère sonner le début d’une nouvelle ère pour la téléphonie. Le premier vendeur mondial de téléphone mobile est convaincu que les téléphones portables pliables seront la motorisation d’une révolution des usages. La marque dit travailler sur le dossier depuis plus de cinq ans pour perfectionner cette nouvelle expérience utilisateur. Elle fait le pari que cette innovation pourra relancera une fibre saturé. Peu d’informations ont filtré sur les fonctionnalités de ce nouveau type de téléphone mobile. En novembre, lors de sa conférence développeurs, la marque avait brièvement montré un concept d’écran de la superficie d’une tablette ( 7, 3 pouces ) compétente pour tenir dans la poche une fois replié ( 4, 5 pouces ) et partagé quelques grandes lignes de sa plateforme ( jusqu’à trois applications simultanées, passage rapide du mode réduit au mode rapide pour les vidéos ). Ce futur téléphone mobile pliable, qui peut répondre au nom de Galaxy Fold ou Galaxy-F, devrait être proposé à un tarif très élevé, certainement plus élevé que 1. 700 dollars. Outre la marque coréenne, Huawei, Xiaomi et Oppo sont lancés dans la course. La marque chinoise Royole est seule sur le marché. Son modèle, dont la version finale était proposée lors du dernier CES de Las Vegas, est facturé 1. 400 €. Mais il n’avait pas véritablement convaincu les observateurs. Outre le Galaxy S10 et ce premier modèle fonctionnel de téléphone mobile pliable, la marque coréenne devrait aussi bénéficier de l’événement pour présenter une nouvelle paire d’oreillettes sans-fil pour rivaliser avec les AirPods d’Apple ainsi qu’une nouvelle version de sa montre connectée Galaxy Sport.

Apple domine le marché des téléphones portables à plus de 800. Avec 79% des parts et c’est pour cette raison que la marque lance le téléphone mobile apple pliable

Selon une étude de Counterpoint, Apple reste leader sur le de qualité, mais ne prend son envol que sur les tranches de prix très élevé. Il est ainsi concurrencé par Oppo sur les tranches de prix les plus faibles. Alors que le marché des téléphones mobiles s’avère avoir atteint un seuil de saturation, le morceau des téléphones mobiles ‘ de haute gamme ‘ se porte bien. Selon un rapport du cabinet d’analyse Counterpoint, dévoilé le mercredi 19 sept., ce domaine a représenté 20 % de l’ensemble du marché mondial sur le deuxième trimestre 2018. Il a aussi enregistré une croissance de 7 % par rapport à la même période l’an dernier. Une augmentation portée par des précurseurs en forme et de nouveaux compétiteurs qui ne cessent de grandir. S’ils ne sont pas moins de 40 fabricants à être présents sur le morceau de qualité, ce qui se fait de mieux 5 représente à lui seul 88 % des ventes. Sans surprise, Apple reste l’agréable leader sur le deuxième trimestre 2018, avec 43 % des parts de marché. Loin derrière, la marque coréenne ( 24 % ), Oppo ( 10 % ), Huawei ( neuf % ) et Xiaomi ( 3 % ) viennent compléter ce quintet. Ces résultats sont néanmoins à prendre avec des pincettes. Pour Counterpoint, le morceau de qualité commence à 400. Selon le cabinet d’analyse. Un prix sensiblement bas où l’on retrouve notamment les tueurs de flagships comme le OnePlus 6. Et c’est d’ailleurs sur le morceau 400-600. Que le gros de ce marché ‘ de haute gamme ‘ se trouve. Le cabinet d’analyse estime ainsi qu’il représente 45 % des ventes de qualité. Et son haut 5 est significativement modifié. Ainsi, Oppo et Apple se partagent la première place avec 22 % des parts de marché. La marque coréenne ( 16 % ) est visible reléguer à la 3ème place mais Huawei ( 14 % ) et Xiaomi ( 6 % ) closent la marche. Juste derrière, OnePlus ( 5 % ) s’avère un candidat sérieux pour s’intégrer dans l’élite. Porté par une position de leader en Inde, le constructeur asiatiques est désormais quatrième en France, en Allemagne ou aussi au Royaume-Uni. Sur la tranche 600-800., Apple affirme sa place de leader avec 44 % des parts de marché. La firme de Cupertino, qui vient tout juste d’annoncer ses nouveaux fleurons, est suivie de près par la marque coréenne ( 41 % ). Présent sur ce morceau grâce notamment à son P20 Pro, Huawei reste loin derrière. Mais sur la dernière tranche de prix, ‘ plus élevé que 800. ‘, qu’Apple est véritablement dominateur. À lui seul, l’entreprise compte 88 % des ventes. Oppo et la marque coréenne se partagent ainsi les miettes.

Un mécanisme à double-pli pour le téléphone mobile pliable de Xiaomi qui va réaliser des jaloux dans le monde de la téléphonie mobile

C’est sur Weibo que Lin-Bin, le cofondateur de Xiaomi montre les premières images de son téléphone mobile pliable. Son arrivée est sans plus tarder ! On sait enfin à quoi ressemblera le téléphone mobile pliable de Xiaomi. Alors que la marque coréenne était aussi sur le coup, le géant asiatiques a dévoilé dans une vidéo des images concrètes de l’appareil. Cette présentation annonce officiellement son arrivée sans plus tarder sur le marché. Le cofondateur de Xiaomi, Lin-Bin a présenté dans une écourtée vidéo son produit. Un téléphone mobile pliable. Alors que c’est au début une tablette, ce dernier se plie et devient donc un téléphone. La fluidité de l’instant est en effectivement déconcertante. Voici, la vidéo postée en Weibo en question. Or, le téléphone mobile n’a toujours pas de nom a indiqué Lin-Bin. Mais il compte bien avoir des propositions du côté de sa communauté croissante. A l’inauguration de la première boutique Xiaomi sur l’Avenue des Champs-Élysées à paris, on pouvait déjà observer un grand nombre de personnes/fans ! Ce qui est de bonne augure pour la marque. Toutefois, aucune date de sortie a été dévoilée. Alors qu’il y a peu de temps, la marque Xiaomi a non fermé sa première boutique sur les Champs-Élysées. Elle a dévoilé son nouveau smartphone pliable. Ce géant asiatiques encore inconnu par les d’occident est en fait l’une des entreprises les plus aimé en Chine. Alors qu’en 2016, les ventes étaient dans le rouge. Elle a vu ses ventes exploser en 2017 et 2018. Xiaomi se trouve derrière la marque coréenne, Huawei et Apple à la hauteur des ventes. Cette place est due à la clientèle chinoise mais également indienne. Ces deux dernières années, la marque a décidé de s’attaquer au continent européen. La marque s’est tout d’abord implantée en Espagne. Puis elle a investi dans des boutiques en France. Vendus entre 150 et 300 €, les téléphones mobiles attirent de nombreux clients. Ses téléphones mobiles sont disponibles dans les rayons de toutes les grandes enseignes en France mais également dans les boutiques même de la marque. Peut-être qu’un jour, Xiaomi arrivera à dépasser le géant californien Apple. Merci encore au blog de telephone pliable https://avranches-motors.fr/

Quel est l’avenir de l’innovation des téléphones portables pliables sur le marché français en 2019

En effectivement, après des années à nous avoir écoulé de la finesse dans une course effrénée au modèle le plus fin et délicat, en 2019 faire volte-face et adopter des téléphones mobiles très renforcé, ne rentrant quasiment plus dans une poche ! Certes le téléphone mobile, offre un écran deux fois plus grand, mais pour quels usages ? Aurait-on envie de dire, car si ce point est certes un argument digital, la réalité, c’est qu’un écran pliable requiert d’autant plus d’énergie, et en conséquence une batterie plus robuste. L’autonomie ne s’en trouve pas révolutionnée malgré l’épaisseur des terminaux. Les marques vantent le mérite de faire tourner plusieurs applications simultanément comme sur un bureau de PC, qu’en sera-t-il des performances globales du terminal à la hauteur des ressources. On croit aussi savoir que même la luminosité des écrans sera différente à ce que l’on a pris la coutume d’utiliser. Des cellulaires plus renforcé, ce sont aussi des cellulaires soumis à une plus grande pression dans la poche, surtout si on peut trouver des pièces ou des clés. Comment réagiront les écrans ? Par ailleurs, le coût de ces nouveaux écrans, le coût de ces nouvelles batteries, le coût des importantes innovantes, etc., conduisent fatalement à des prix prohibitifs. La grande partie des constructeurs ayant osé dévoiler un tarif, se trouve autour de 1200, voire même 1500 dollars… Il sera donc assez compliqué d’imaginer que si les consommateurs n’ont pas adhéré en masse pour la hausse des prix des téléphones mobiles d’Apple et de la marque coréenne ayant franchi les 1100 dollars, que cela sera différent avec des produits plus coûteux, qui doivent encore faire leurs preuves avant de captiver, sur un autre aspect que l’esthétique. Les premiers retours des Flexpai, montrent en effectivement une interface avec beaucoup de latence par exemple. Pour l’instant la question est peu présente, mais quid de la durée de vie des produits ? Physiquement parlant, plier et déplier un but sur un point précis, conduit immanquablement à une fragilisation sur le long terme. Sur ce point, nous n’avons encore aucun retour et pour beaucoup de constructeurs, on ne sait même pas encore les matériaux utilisés. Si les constructeurs veulent nous faire dépenser plus d’un millier de dollars on espère, qu’ils garantiront la durée de vie de leurs écrans à. La vraie révolution peut venir d’écrans vraiment flexibles. LG a déjà fait le buzz avec son téléviseur qui s’enroule dans sa base pour s’effacer, laissant imaginer qu’un téléphone mobile enroulable peut un jour voir le jour. Le mieux étant qu’il puisse s’enrouler pour n’être pas plus renforcé qu’un stylo… Mais il paraitrait que les avancées technologiques pour y parvenir ne soient pas encore tout à fait au point. En attendant, certainement se contenter d’écrans significativement flexibles. LG a déjà fait une première tentative avec son G Flex, sans croiser un colossal succès commercial. Xiaomi peut se lancer à son tour. Le principal intérêt d’un écran significativement flexible est que lorsqu’on s’assoit dessus, s’il est dans une poche arrière par exemple, l’écran souple se casse moins facilement… Pas sûr que ce seul argument justifie la dépense !